Nantes - Cholet - Angers - Saumur

Portrait Chinois : Les Poulettes

Bon, on ne va pas parler que de nous sur ce blog ! Bien qu’il y ait pleins de belles choses à dire à notre sujet et sur notre concept génial (c’est moi qui rédige les articles donc je dis ce que je veux, et j’ai envie de dire qu’on est génial), la région est remplie de lieux et de projets qui méritent d’être vus, et surtout partagés ! Alors voilà, qui de mieux placé qu’un opticien pour vous ouvrir les yeux sur ces beaux concepts, et surtout les personnes qui se cachent derrière.

Alors quoi de mieux pour rentrer un peu dans leur intimité et pour mieux les connaître, qu’un portrait chinois. Pour ceux qui ne connaissent pas ce procédé, c’est assez simple, il s’agit de déceler certains aspects de la personnalité d’un individu ou d’identifier ses goûts ou ses préférences personnelles, au travers d’unquestionnairebasé sur l’identification à des personnes, des objets ou des éléments divers (c’est bon j’avoue, j’ai pris ça sur Wikipédia…). L’avantage c’est que ça m’évite de rédiger, ça vous épargne donc mes fautes et mes phrases à rallonge, et ça, c’est plutôt sympa !

 

Et pour ce premier portrait, c’est avec un immense plaisir que nous allons faire un tour du côté du Passage Pommeraye pour vous présenter Les Poulettes. 

exterieur-boutique-lespoulettes

ext-boutique-lespoulettesCrédits photos : Cédric Blondeel

Les Poulettes, à première vue, c’est un beau concept-store situé dans le mythique Passage Pommeraye. Je dis à première vue, pas seulement pour le jeu de mot (moyen je vous le concède), mais parce qu’une fois la porte franchie, c’est bien plus que ça ! On y découvre un lieu cosy, à la fois complexe et simple, où l’on se sent tout de suite à l’aise. En lieu et place de cet espace aménagé comme un appartement (on a l’impression d’être chez des amis) se mélangent tout ce dont vous avez envie : accessoires, prêt-à-porter, bijoux, papeterie, arts, maison, beauté… Un seul point commun, il faut que ce soit exclusif (unique sur Nantes) et surtout que chaque produit ait une histoire. En effet, chez Les Poulettes, on s’attarde sur l’humain, la personnalité du créateur (local bien souvent, mais pas toujours) qui a imaginé les produits.

Ça m’amène à vous parler du deuxième aspect des Poulettes : la famille. Car s’en est une au sens propre tout d’abord, Colombe et Victoire Paland (ce sont elles les fameuses poulettes) sont deux sœurs pleines d’énergie, d’idées, et de bonnes ondes ; et au sens figuré ensuite, car les rencontrer, c’est immédiatement devenir un proche, et rentrer dans ce grand cercle familial que constitue les Poulettes.

illustration-lespoulettesVictoire vous accueille à la boutique, et vous traite immédiatement en ami, de manière sincère. Pas question de vous sauter dessus pour vendre, elle est là pour vous guider, vous conseiller, vous parler de ses produits et des créateurs qui sont derrière, et qu’elle connaît par cœur. Mais elle est aussi là simplement pour discuter, échanger et rencontrer, car c’est ce qu’elle aime, et ça se voit, sa bonne humeur est communicative !

 

illustration-lespoulettes

Colombe, quant à elle, s’occupe de la recherche de créateurs, de la communication & des relations presse, et de l’organisation d’événements inédits et singuliers. C’est différent, mais toujours la même manière de faire : on privilégie l’échange et la sincérité ! Et c’est cette dernière qui s’est prêtée au jeu du portait chinois. Une occasion d’en savoir un peu plus sur elle, et donc sur l’esprit des Poulettes.

 

 

Illustrations : Loeiza Coccolini

Colombe, que serais-tu si tu étais… 

 Un pays : Sans hésitation, le Canada et plus précisément la Colombie-Britannique. Je rêve de m’installer prochainement à Vancouver.

Une ville : Istanbultour-de-galata-a-istanbul_318-79851 pour ses odeurs (pas toujours délicates) et ses couleurs. Cette ville ne ressemble à aucune autre.

Un film : Le Tombeau des Lucioles de Isao Takahata

Un groupe ou chanteur : Wanlov the Kubolor, un chanteur roumano ghanéen complètement barré que j’ai découvert lorsque je vivais en Roumanie.

Un livre : L’éloge de l’ombre de Tanizaki. Je suis une folle de littérature japonaise.

Un artiste : le peintre Edward Hopper

Une personnalité : Meryl Streep. Je suis complètement fan de cette comédienne

Un loisir : La course à pied (loisir très récent) et la lecture. livres-empilement-de-trois_318-45543 Je suis une lectrice compulsive. Tout y passe : journaux, récits de voyage, romans, poésies, dictionnaires…

Une qualité : l’enthousiasme

Un défaut : l’impatience

Un lieu à Nantes : Les Poulettes of course et Sophie Bakery !

Un événement : J’attends avec impatience la réouverture du musée des beaux-arts de Nantes, fermé depuis si longtemps.

Un produit du concept-store : Les châles Brun de Vian-Tiran

Un projet à venir : le développement de mon Bar à beauté  pinceaux-de-maquillage-pour-blush-et-rouge-a-levres_318-43770

 

Et pour en savoir encore un peu plus sur les Poulettes et découvrir un lieu magique, enfilez vos belles lunettes de chez Lunettes au Logis (quoi ? Vous n’en avez pas encore ??), car vous allez en prendre plein les mirettes en faisant un tour sur leur site, ou encore mieux, en leur rendant visite :

Les Poulettes

Passage Pommeraye

44000 Nantes

www.lespoulettes-nantes.com

www.facebook.com/lespoulettesnantes

https://www.instagram.com/lespoulettesnantes

 

 

 

Je prends rendez-vous