Nantes - Cholet - Angers - Saumur

Coup d’oeil sur les différents défauts visuels

Ne vous posez plus la question, faites le point sur votre vue avec les opticiens experts chez Lunettes au Logis.

Si vous avez déjà consulté un ophtalmologue, vous le savez déjà, votre échelle visuelle se mesure de 1 à 10. Et bien c’est faux ! Il ne s’agit pas là d’une note que l’on attribue où le 10 serait la vision parfaite. C’est en fait une mesure de votre acuité visuelle (c’est à dire la netteté de votre vision à une certaine distance) en dixième, 10/10 signifie donc la norme : 1. Vous pouvez avoir moins : 8/10, 1/10, voir 0,2/10 (donc 0,8, 0,1, 0,01…) et plus : 12/10, 20/10…! Et vous pouvez avoir une excellent vision de 15/10 et avoir tout de même un défaut visuel : votre œil force (et donc fatigue) pour voir si net !

+90% de la population est confrontée à un défaut visuel 

(Il n’est pas toujours nécessaire de le corriger)


Myopie, hypermétropie, astigmatisme, quelle différence ?

Myopie : voir moins bien de loin

La myopie est un trouble de la vision ou la personne voit flou au loin et qui touche 26% de la population française.

Plusieurs myopies existent :

– Myopies axiales ( la plus connue), c’est à dire que l’oeil est trop long.

– Myopies d’indice (ou de puissance), liée à une augmentation de l’indice de réfraction à cause d’une cataracte.

Dans tous les cas : la vision est floue, il y a juste à la rendre nette avec des lunettes ! Attention à ne pas trop la corriger, mais pour ça, vous pouvez faire confiance à votre opticien à domicile !

Et pour se plonger dans la journée type d’un myope, Topito leur a consacré un magnifique article <3

myopie problème visuel
Voilà à peu près la vue d’un myope…

 

 

L’hypermétropie : votre oeil se fatigue plus vite

Cela signifie que vous avez un oeil trop court, c’est donc l’opposé de la myopie. Si vous êtes hypermétrope, votre oeil fait plus d’effort pour effectuer sa mise au point. Et si vous ne corrigez pas ce défaut, fatigue visuelle et maux de têtes pourront apparaître progressivement… C’est un défaut plus compliqué que la myopie à déceler car la netteté est parfaite !

 

Faites le test ! Si vous voyez le O plus net dans le rouge, vous êtes logiquement myope. Si c’est l’inverse, plutôt hypermetrope ! Bien sûr, ce test n’est pas indicatif à lui seul !

L’astigmatisme : mauvaise distinction des contrastes et détails

Les contrastes et les lignes verticales et horizontales sont difficiles à différencier pour les astigmates. Ce problème visuel dû a des irrégularités des courbures de la cornée, ovale à la place d’être ronde. Environ 15% de la population est touchée par l’astigmatisme.

Un signe permettant de détecter le problème est la non différenciation des lettres ressemblantes telles que N et H par exemple. L’astigmatisme est également souvent lié à la myopie ou l’astigmatisme.

 

 

La presbytie : la vision de près devient plus compliquée

Problème de vue qui se manifeste le plus souvent après 40 ans (eh oui, la quarantaine n’est pas forcément la meilleure période, tous les problèmes arrivent en même temps…). Le cristallin de votre œil perd de son élasticité ce qui l’empèche de « zoomer ». Ce défaut se répercute sur votre vision de près.

A savoir : la presbytie n’est pas un défaut visuel, cela touche tout le monde à un moment donné. Si vous êtes myope, la presbytie arrivera plus tard, si vous êtes hypermétrope vous y serez confronté plus tôt.

La solution : les verres progressifs made in France de votre opticien sur rendez-vous, afin de voir aussi bien de près que de loin, ou encore des verres de proximité pour palier uniquement à la vision de près.

 

Et si vous voulez plus d’informations, posez-nous vos questions par message sur Facebook (on répond très vite) ou par téléphone au 02 53 55 80 42.

 

Je prends rendez-vous