Nantes - Angers - Orléans

Qu’est-ce que la lumière bleue ?

lumière bleue explication

mis à jour le 15 septembre 2020

Après vous avoir expliqué comment éviter la buée avec le masque, nous abordons un autre sujet d’actualité. En effet, la lumière bleue est au centre des attentions depuis maintenant quelques années. Supposée responsable de notre mauvais sommeil, de nos maux de têtes et de quelques pathologies oculaires telles que la cataracte ou la DMLA, il faudrait s’en protéger à tout prix ! Coup marketing des verriers, réel risque, un peu des deux, qu’en est-il vraiment ?

Qu’est-ce que la lumière bleue ?

La lumière bleue, qu’est-ce que c’est ?

              Avant de parler de lumière bleue, il faut faire un (tout petit) cours de physique et comprendre ce qu’est la lumière et plus précisément le spectre lumineux.

Toute lumière est composée de différentes longueurs d’ondes (qui correspondent à des couleurs), la lumière blanche étant composée de tout le spectre lumineux : environ de 400 à 800 nanomètres pour la lumière visible. Autrement dit du bleu-violet (400 nm) au rouge (800 nm). Avant 400 nm il s’agit de l’ultraviolet et après 800 nm de l’infrarouge.

Ce spectre lumineux est émis par toutes les sources de lumière : du soleil aux écrans en passant par les ampoules. Dans ce spectre lumineux, nous appelons lumière bleue les longueurs d’onde allant d’environ 380 à 500 nm (du violet au bleu turquoise). Premier point : toute la lumière bleue n’est pas nocive, une partie est même bénéfique !

spectre lumineux visible par l'oeil lumière bleue
spectre lumineux visible tiré du site : www.guide-gestion-des-couleurs.com/oeil-perception-couleurs.html

 

Qu’est-ce que la lumière bleue ?

La lumière bleue, dangereux pour les yeux ?

Nous savons maintenant ce qu’est la lumière bleue, alors est-elle dangereuse ?

Il faut savoir que plus les longueurs d’ondes sont faibles (proches de 380 nm et du bleu) plus la quantité d’énergie arrivant à la rétine est importante : on parle de HEV (lumière à Haute Energie Visible).

Une partie seulement est nocive pour les yeux et plus précisément pour la rétine. La lumière bleue turquoise (proche de 500 nm) est très bénéfique : elle est bonne pour le moral (d’où l’importance du soleil sur l’humeur et la luminothérapie) et est primordiale pour nos cycles circadiens (alternance veille/sommeil). C’est donc cette lumière bleu turquoise qui nous permets de nous remettre d’un décalage d’horaire et d’avoir un rythme de sommeil adapté.

lumière bleue écrans fatigue les yeuxEn revanche, la lumière bleue (de 415 à 455 nm) est dangereuse.

En effet, des études scientifiques ont démontré qu’une exposition prolongée à cette fameuse lumière bleue, surtout artificielle (écrans, LED, etc…), provoque des lésions de la rétine et du cristallin. Ainsi, la lumière bleue est un facteur de risque de la DMLA et de la cataracte.

De plus, une exposition forte à cette lumière bleue juste avant le couché (le fameux combo film/téléphone dans le lit) trouble l’endormissement.

Qu’est-ce que la lumière bleue ?

Comment se protéger de cette lumière bleue

Pour se protéger de cette lumière nocive, les verriers ont mis au point un anti-reflet qui, en plus de protéger des reflets et des UV, filtre intelligemment cette fameuse lumière bleue. Ainsi, la lumière bleue nocive est stoppée par le verre, mais la lumière bleue turquoise passe jusqu’à votre rétine afin d’y apporter tous ses bienfaits !

Deux possibilités pour avoir ce filtre anti-lumière bleue :

  • Soit vous n’avez pas besoin de correction et vous pouvez craquer pour l’un de nos modèles Izipizi qui sont vendus sans correction avec le fameux filtre.
  • Soit vous avez besoin de correction et à ce moment là nous pouvons mettre ce filtre sur n’importe quel verre simple ou progressif.

Le filtre anti-lumière bleue possède néanmoins deux spécificités qui peuvent déplaire :

  • Des reflets bleutés sur le verre (bien qu’il existe chez BBGR un matériau permettant d’intégrer le filtre directement au verre et donc de retirer totalement ces reflets)
  • Une « jaunissement » de la vision. En effet, le spectre lumineux étant modifié en supprimant les longueurs d’onde bleu, la lumière tire forcément plus vers le jaune que le blanc.

lunettes izipizi anti-lumière bleue

Enfin, il faut savoir que dans le cas d’une myopie évolutive chez l’enfant, le spectre lumineux complet du soleil étant bénéfique ; il est conseillé de beaucoup sortir et de ne pas porter d’anti-lumière bleue !

Il est donc très simple aujourd’hui de protéger vos yeux de cette lumière bleue qui est, comme nous venons de le voir, en effet nocive pour vos yeux. Cependant, présentant deux spécificités (reflets violets et jaunissement) et pouvant priver certaines personnes de rayonnements bénéfiques,  il ne conviendra pas à tous les porteurs. Le plus simple est comme d’habitude d’en discuter avec votre opticien personnel afin de savoir si oui ou non, dans votre cas précis et avec votre mode de vie, il est nécessaire de porter ce fameux filtre à lumière bleue ; en effet, une personne étant 10h/jour sur écran aura plus d’intérêt à le porter qu’une personne qui passe ses journées dehors ! Alors, prenez rendez-vous pour en discuter 😉

    Je prends rendez-vous